Absentéisme 2021

Après une décrue en 2020, les arrêts maladie ont repris leur croissance en 2021. Le vieillissement, mais aussi les troubles psychologiques et le Covid-19 alourdissent le bilan.

La baisse de l’absentéisme en 2020 n’était qu’une pause: les chiffres des arrêts maladie repartent à la hausse en 2021, explique une étude menée par le groupe de protection sociale Malakoff Humanis. Plus d’un tiers des salariés (38%) auront été arrêtés pour raison de santé cette année. Au-dessus, donc des chiffres de 2020 (36%), mais encore loin de ceux de 2019 (44%).

La part des arrêts liés au Covid-19 double, passant sur l’année de 6 à 12%. Les motifs récurrents d’arrêt demeurent la maladie dite "ordinaire" (22%) ; les troubles musculosquelettiques (18%), les accidents ou traumatismes (16%) et les troubles psychologiques (15%).